Volcan, Buzz et Bisons : Non Yellowstone ne va pas partir en fumée ! Enfin pas cette fois

Ce que j’aime le plus dans internet c’est savoir qu’en un instant la vidéo de votre bébé, de votre chaton ou de vous en train de faire tout et n’importe quoi peut faire un buzz et être vue des millions de fois. C’est la magie du net et des réseaux sociaux et les rumeurs partent comme un feu de paille. La dernière vidéo à avoir  mis le monde en émoi est celle ci :

On y voit des bisons courir dans le parc de Yellowstone. Ajoutez à ça le fait que le parc a connu plusieurs séismes au mois de mars dont un particulièrement violent le 30 mars ( le plus fort depuis 35 ans) et vous obtiendrez le buzz de ce début d’année : le volcan du parc de Yellowstone endormi depuis 640 000 ans s’est réveillé de sa torpeur et les bisons fuient à la manière des éléphants de Thaïlande brisant leurs chaînes à l’approche du Tsunami.

Je vous rassure toute cette théorie vient d’être mise en pièce par l’observatoire du volcan du Yellowstone et par les médias américains. Et heureusement car si le Volcan rentrait en éruption, la moitié des Etats-Unis serait rayée de la carte avec en première ligne les états de Washington, Oregon,  Nevada, Montana, Idaho, Wyoming, Utah, Dakota du Nord et du Sud,  Nebraska et Californie. On raconte que les fumées pourraient atteindre Washington DC et que les cendres toucheraient l’Europe. Je m’étonne qu’après le « jour d’Après » ou « 2012 », les américains nous aient pas pondu un bon blockbuster, en 3D bien sur.

On se rassure donc, la fin du monde c’est pas encore pour tout de suite et je m’amuse toujours de voir que l’homme adore monter des scénarios catastrophes, comme s’il fallait frôler le pire pour se sentir vivant.

Enfin pour répondre à cette question existentielle qui nous taraude concernant la raison qui aurait poussé ces bisons à cavaler comme cela, ce serait tout simplement qu’à l’arrivée du Printemps ils font souvent ça. Rien de plus.

 

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Comments are closed.