Pour tout comprendre du date à l’américaine

En cette période de st Valentin oblige, je me prends à repenser en souriant à quelques anecdotes racontées par des amis français qui s’essayaient à la dure loi au combien codifiée du date à l’américaine. Je me souviens de leur mine déconfite et de leur regard perplexe quand ils me racontaient le long processus avant de s’afficher en couple aux us.

Le date ou rendez-vous amoureux n’est jamais simple aux Etats-Unis et bon nombre de clichés repris dans les comédies romantiques s’avèrent réels. Lorsque vous rencontrez quelqu’un, comme dans tous les pays, vous récupérez un numéro de téléphone. S’ensuit la période insupportable de l’attente de l’appel, la durée scientifique est de 3 jours il parait si l’autre est intéressé.

Ceci est une règle universelle.

Certaines recommandations s’imposent comme celle de ne jamais, jamais rappeler l’autre un samedi soir (cela voudrait dire que vous êtes seul chez vous un samedi soir et que vous n’avez donc pas de vie sociale, très mauvais signe, il faut toujours avoir l’air d’avoir une vie débordante d’activités).

Une fois le premier appel reçu vous pouvez commencer à dater. Restaurants, cinémas, shopping, jusque-là rien de très différent avec chez nous, la seule différence est que vous aurez beau multiplier les rendez-vous, voire passer à l’étape supérieure (jamais avant le 3e soir, autre règle universelle) et même passer tout votre temps libre avec l’autre, vous n’êtes pour le moment qu’en phase de dating. Cette première phase vous autorise à multiplier les dates car au final le but est toujours le même : trouver son futur mari ou sa future femme.

Pour le moment attention à ne pas vous emballer car vous avez compris, vous n’êtes absolument pas en couple et il est fort probable que votre dulciné(e) aille voir ailleurs.

La deuxième phase s’enchaine au bout de 4 mois environ avec la fameuse discussion, celle qui fera basculer votre date en relation ! Un moment qui est toujours vécu avec beaucoup d’appréhension. Vous allez maintenant décider de vous lier ou non à l’autre et d’être exclusifs.  Rien que ça. Félicitations, vous êtes maintenant girlfriend et boyfriend.

Pour la suite, tout se passe comme partout, à une chose près, c’est qu’aux US, les livres type « comment trouver un mari en 10 leçons » s’élèvent bien souvent au rang de bestseller et les conseils sont parfois suivis à la lettre. Savez-vous par exemple que si le prétendant vous envoie un mail, vous ne devez jamais, jamais répondre par un mail plus long que le sien,  ce serait signe d’infériorité.

N’hésitez pas à raconter vos anecdotes, j’adorerais les entendre 🙂

Happy Valentine à tous !

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment