Oh my God, Twin Peaks revient !

Twin Peaks revient, il aura suffit d’un twit repris en écho par David Lynch et Mark Frost pour bouleverser le monde du petit écran. La suite de Twin Peaks c’est la meilleure nouvelle « série » de l’année et le mieux dans tout ça, on nous annonce une date : 2016. On nous promet 9 épisodes et le casting ? ils veulent tous revenir ! A commencer j’espère par Kyle MacLachlan (revu depuis dans Sex and the city et Deseperate housewives), car Twin Peaks sans lui ne serait pas vraiment Twin Peaks.

Si vous êtes passés à côté, sachez que Twin Peaks est la première série à être devenue culte il y a 23 ans. Elle raconte les jours et l’enquête policière qui suivent la mort de Laura Palmer, une jeune lycéenne retrouvée assassinée. On y suit une galerie de personnages uniques, tous plus farfelus les uns que les autres tandis que l’ambiance se fait de plus en plus inquiétante et que le paranormal se distille par touches savamment dosées et profondément traumatisantes. Mon dieu les scènes derrière le rideau rouge… J’ai regardé Twin Peaks à la télé, sur la 5, ça passait tard le soir, j’avais moins de 10 ans et jamais, jamais une série ne m’aura autant marquée. La musique envoutante, l’ambiance décalée, les acteurs, l’humour, tout était absolument parfait . A la frontière entre les US et le Canada, dans les forêts proches de Seattle, entre réalité et cauchemar, Twin Peaks nous a laissés complètement interloqués alors qu’attendre de cette nouvelle saison censée apporter toutes les réponses aux fans ?

Ce que je sais c’est qu’on va beaucoup beaucoup écrire sur le sujet, beaucoup spéculer et attendre, juste attendre car il ne pouvait pas y avoir de meilleure nouvelle et dire que c’est même pas noël.

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment