Où voir des animaux sauvages aux USA ?

Si comme moi, la rencontre avec la faune sauvage est l’un des moments clefs de votre voyage, je souhaite vous parler de ces endroits magiques dont vous vous souviendrez longtemps !

De tous mes voyages aux US, de toutes mes expériences, c’est de loin Yellowstone et le Wyoming qui gagnent. Avant un voyage au Yellowstone, la question revient tout le temps, « va t-on voir des bisons ? ». Sachez que dans cette région, le bison est un peu ce qu’est la girafe en Afrique du Sud. Il est partout et ce depuis l’aéroport de Jackson Hole que l’on choisit souvent comme porte d’entrée pour tout voyage à Yellowstone.  Au bout de 10mn de voiture, on croise le premier, on s’arrête trois quart d’heures, et ce n’est que le début. Dans le parc de Yellowstone, on en voit des centaines et c’est une rencontre à couper le souffle. Toujours dans Yellowstone et numéro deux si comme en Afrique on classait les Big Five, il y a le grizzly. Oui vous avez de bonnes chances d’en apercevoir, prudence donc durant les randonnées. Pour ma part, j’en ai vu un, de loin mais c’était vraiment intense. Après, nous avons le loup bien sur, habitant de la célèbre Lamar Valley au nord du parc, un endroit un peu reculé et là, mon seul conseil sera de vous lever le plus tôt possible, c’est pas grave, avec le décalage horaire on se lève à 5h non ? Après, vous verrez des biches, des wapitis, des cerfs etc.

Un autre état où j’ai vu beaucoup d’animaux aux USA est le Colorado ! Du côté des Great Sand Dunes, il y a des bisons par centaines qui broutent sur les terres du Zapata Ranch. Au Rocky Mountain National Park, vers Estes Park, j’ai vu des wapitis par dizaines, et c’est adorable un wapiti, on les observe tôt le matin et au crépuscule, j’ai eu la chance d’aller au Colorado en Septembre et nous avons assisté à de véritables batailles entre mâles en rut.

Pour les amoureux de la faune aquatique, direction la Floride. Coup de cœur numéro 1 : Crystal River, à 1h de Tampa où paraissent les lamantins dans des les eaux chaudes de la rivière de novembre à mars.  On peut les approcher à la nage ou en kayak, ils ne sont pas craintifs. Pour plus d’infos, voilà l’article que j’avais rédigé à ce sujet.

En Floride, on pense aux dauphins bien sur, que vous verrez partout dans les Keys  si vous partez en bateau, ou pourquoi pas au théâtre de la mer, un lieu très sympathique qui aide à la conservation des espèces. On pense aussi aux  tortues que vous verrez en snorkeling ou dans cet endroit que j’affectionne : l’hôpital des tortues à Marathon, ici on les soigne et c’est particulièrement touchant.  Il y a aussi les alligators dans les Everglades, les oiseaux sublimes comme les hérons ou les pélicans et pour les plus téméraires il y a quelques requins.

Pour la faune qui fait peur car je sais que certains affectionnent ces petites bêtes, j’ai vu des serpents parfois, il y en a beaucoup dans les déserts américains et j’ai vu des grosses mygales au Texas, à la tombée de la nuit sur la route qui menait à Big Bend National Park. On pourrait penser que c’est rare mais quand le lendemain on voit des t.shirts à la station service qui blaguent sur le sujet, c’est que c’est peut être pas si rare. Je vous rassure, vous êtes en voiture alors ça ne fait pas trop peur.

 

 

 

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment