Fêter Halloween aux US – Oseriez vous ?

En ce moment, une mode pas très drôle et profondément flippante a vu le jour. Des gens déguisés en clown terrorisent une petite ville de Californie, tandis que sur le web on ne compte plus les  vidéos italiennes absolument effroyables de clowns qui font des blagues d’un goût plus que douteux. Même la France est touchée par cette blague pas drôle. Mon dieu mais quand on a lu/vu ça, tout ceci fait froid dans le dos.  Au même moment, le film Annabelle est en train de créer un séisme au cinéma, en effet le public met un tel boxon dans les salles que les cinés déprogramment le film. Je dois dire qu’avec tout ça la période n’a jamais été aussi accueillante pour Halloween.   Si en France, les manifestations restent classiques, et sans grand intérêt, aux US c’est le délire. D’abord les enfants bien sur rivalisent de costumes et de maquillages les plus fous, tout le monde joue le jeu et dans les villes le célèbre « Trick and Treat » est toujours de rigueur. A New York, le  zoo du Bronx organise son « Boo the zoo »  avec tout un tas d’animations pour les petits et des animaux qui font très peur. Ce concept est repris dans tous les zoos des grandes villes. A Orlando, Disney organise un bal : le Mickey’s Not-So-Scary Halloween Party, juste trop mignon.

Et puis il y a les animations pour les adultes et là ça ne rigole pas. Si vous n’avez jamais été dans une maison hantée aux US, sachez que c’est de loin l’animation la plus terrifiante qu’il soit. Des décors géants et réalistes où on marche dans le noir (beaucoup plus flippant que d’être dans un train) en se laissant guider par un point rouge qui brille au loin et donne le chemin. Entre animations automatiques et vraies personnes déguisées qui n’hésitent pas à vous toucher, vous attraper une jambe ou vous lécher à coup d’éponge. L’effet de groupe fait son effet aussi et tout le monde hurle de bon cœur. La première fois que j’ai fait cette expérience, j’avais 16 ans et j’ai tellement hurlé que j’en ai craqué mon pantalon tandis que ma copine tenait si fort son sac qu’elle l’a déchiré aussi. Nous avons fini par terre, hystériques à donner des coups de pieds aux zombies ( dur comme métier) et lorsque nous sommes sorties, je me souviens avoir vu un black colossal type joueur de basket étudiant sortir tout tremblant. Cette année les meilleures des meilleures maisons hantées sont à Universal Studios à  Orlando et pour $95 vous pourrez vivre la nuit la plus horrible de l’année avec pas moins de 8 maisons dont celle inspirée de la série Walking Dead qui reprend à l’identique les décors de la saison 4 : des murs de la prison au fameux terminal ! Si vous avez trop peur vous pouvez toujours tenter la maison Aliens Vs Predator qui ne doit pas être triste non plus ou la simple parade de zombies mais là encore, frissons garantis.

http://www.halloweenhorrornights.com/orlando/

 

 

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment