Ma B.F.F* a fait the Wave et je suis trop jalouse ! (*Best Friend Forever)

 The Wave est un parc situé sur un site nommé Coyote Butte North à la frontière entre l’Arizona et l’Utah, à 30km du Lake Powell. C’est l’un des plus beaux sites naturels de l’Ouest Américain avec ses pierres façonnées par le vent qui ondulent comme des vagues. Le souci, c’est que contrairement aux autres parcs, le site est extrêmement fragile si bien que le gouvernement a dû limiter l’accès à 20 personnes par jour et pas une de plus.

10 tickets sont mis au tirage au sort sur le web 4 mois à l’avance à des dates très précises, 10 autres tickets sont tirés au sort le matin à 9h00 au visitor center d’Escalante à Kanab pour une visite  le lendemain. Autrement dit, gagner son entrée à the Wave, c’est presque comme gagner la green card ! Et c’est ce qui est arrivé à mon amie  qui vient juste d’en revenir, voilà ses impressions :

 1-Comment as-tu fait pour participer à la tombola ?  J’ai fait la tombola en ligne 4 mois à l’avance sur https://www.blm.gov/az/paria/obtainpermits.cfm?usearea=CB . On ne peut pas s’inscrire à la loterie quand on veut. Ça coute $5 de frais de gestion de loterie puis $7 si vous gagnez de frais d’entrée au parc.

 2-       Comment tu t’équipes ? L’idéal est de faire la rando avec des vêtements et chaussures adéquats, moi, je l’ai faite en Converses… ce qui a fait beaucoup rigoler une ranger qu’on a rencontrée sur place. On avait aussi acheté des sifflets, obligatoire en cas de chute ou si on s’était perdus.

 3-       C’est vrai que les portables ne captent pas ?  Vrai, on a jamais capté sauf à Phœnix et Las Vegas (c’est marrant ça me rappelle 127h).

4-        C’est indiqué la route ? Rien n’est indiqué, aucun panneau. Les explications sont données dans un courrier envoyé par la poste avant le départ ou sur les blogs de gens qui l’ont fait.

 5-        T’es vraiment tout seul ? L’accès limité à 20 personnes par jour implique qu’on se sente vraiment seul. Du coup le contact est beaucoup plus facile avec les gens que l’on rencontre, on est tous super excités, on est tous venus dans le même but, on est tous passés par la loterie, ça créé des liens !!

 6-       C’est physique ? Hyper physique !!! Pour moi… Il n’y a pas de sentier balisé, on se repère avec des photos envoyées par courrier. On marche dans le sable ou sur des rochers. Il n’y a jamais de chemin.

 7-   Mais… c’est pas un peu dangereux ? Pas du tout dangereux, si on fait attention bien sûr…

 8-  Vous avez vu des serpents ? On n’a vu aucun animal !

 9-   Combien de temps ça vous a pris ?  On a commencé à 10h du matin et fini à 15h30 avec 1h sur place. 10 km aller/retour de rando !!

 10-   Tu vois quoi ? Quand on arrive sur le site, c’est la récompense après 2h de galère !!! C’est assez difficile à décrire. The Wave porte bien son nom, on dirait des vagues formées dans la roche ! On a d’ailleurs fait du « surf » sur la vague !!!

 11-   Ca t’a plu ? Faire the Wave, c’est un mélange d’émerveillement et de fierté !! Je conseille a tout le monde de tenter la loterie !!

 12-   Un conseil pour ceux qui voudraient se la tenter ? Malheureusement aucun conseil à donner, aucun passe-droit. Il faut juste de la chance ! C’est aussi plus facile de tenter hors saison touristique pour avoir comme moi moins de concurrence. Pour la loterie en ligne, vous n’avez qu’une seule chance, ne pas louper la date ! Sinon  se présenter à Kanab et croiser les doigts ! Bonne chance à vous !

Voilà il ne nous reste plus qu’à se programmer un petit voyage dans l’Ouest et tenter nous aussi notre chance. Pour septembre, je viens de noter dans mon agenda, le tirage est en mai. Infos complémentaires sur : http://www.roadtrippin.fr/arizona/the-wave/the-wave.php

1391916_10151723913230894_952907051_n1395380_10152058424554796_1848763977_n

 

 

 

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment