J’aime pas la detox

Detox-Soupe-jus-BD-Copier Impossible de passer à côté, la detox est absolument PARTOUT, on ne peut plus feuilleter un magazine tranquille sans être assaillis d’articles vantant tous les mérites de la Detox.  On nous harcèle en nous culpabilisant de ne pas aimer notre corps, de ne pas assez le « chouchouter », surtout que vous comprenez l’hiver arrive, pire les fêtes arrivent.

Alors c’est quoi la detox ?  C’est un régime sur une très courte période qui supprime absolument tous les aliments solides, favorisant une élimination rapide des toxines. Les résultats : un corps régénéré, un regain d’énergie, des cheveux sublimes et quelques kilos en moins. Sur le papier ça fait rêver. Il y a plein de formules, oui je me suis renseignée : detox au jus de citron, au jus de gingembre, infusion au thym (palpitant…) et le summum du truc qui ne fait pas envie : le green smoothie : mélange de fruits (pomme, poire, banane, kiwi, orange) et de feuilles de légumes verts crus (épinard, mâche, brocoli, chou, céleri, persil).

A New York où toute nouveauté est susceptible de faire un buzz hallucinant on ne jure plus que par « Detox Delight ». Une gamme de boissons et de soupes aux coloris pop qui donnent envie, c’est vrai. Là-bas  le succès est tel qu’on se fait livrer son colis de boissons devant ses collègues,  pour se la jouer, comparant les différentes formules de régimes avec les autres filles et garçons (si si) , dissertant pendant des heures sur les différents produits sachant que  la seule différence entre les formulaires proposées est :  tenez-vous bien de remplacer un jus de fruits ou de légumes par une soupe.

Le régime est livré chez vous, grande classe. Le packaging est très joli, c’est vrai. Le principe consiste à ingurgiter 5 boissons liquides de 500ml par jour pendant 5 jours minimum. Vous n’avez pas le luxe de choisir vos parfums, on choisit pour vous.  On pourrait se dire qu’on va faire des économies  au passage mais détrompez-vous : le prix est exorbitant : 275 euros pour 5 jours ! 375 euros pour 6 jours !

Comme je n’ai pas le courage ni le budget de me lancer dans ce pari un peu fou, j’ai demandé à B. qui vit à New York de m’expliquer les effets et surtout l’intérêt et la réponse n’a pas tardé : « un mal de tête absolument hallucinant mais sinon c’est super bien je te jure ».

On en reparle en janvier…

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment