Et si je rentrais au Cirque du Soleil

Hier j’ai eu la chance de voir Quidam du Cirque du Soleil à Paris. Commençant à avoir quelques repères depuis mes derniers spectacles, j’ai  reconnu les thèmes phares communs à tous les shows et j’ai surtout retrouvé un peu de cette magie et de cette émotion que l’on retrouve à chaque fois. Quidam n’était probablement pas à la hauteur des shows de Vegas comme Love ou O, en grande partie à cause de la salle qui n’a rien à voir avec celles qu’on peut trouver à Vegas, (forcément là bas ils construisent des salles exprès pour les spectacles) mais je dois dire que j’ai quand même été très séduite et encore une fois bluffée par certains numéros.

Et là il y a ce truc marrant qu’on se dit tous devant un spectacle comme ça, du style  « ça n’a pas l’air si dur » ou « je me demande comment il fait » et  je me souviens toujours d’un truc qu’on m’avait dit toute petite « Plus tu penses que c’est facile et plus c’est dur et le gars est balaise » ou quelque chose du genre. Du coup je suis rentrée et je me suis demandée comment on rentrait au Cirque Du Soleil et si vraiment c’était le job de rêve pour les artistes, pas pour moi bien sur, je n’ai aucune compétence en aucune des disciplines et entre nous je ne suis pas fana de leurs costumes à la Desigual même si quelque chose me dit que certains donneraient n’importe quoi pour faire partie de la troupe, quitte à porter une combinaison moulante à rayures vert fluo.

Alors en gros pour rentrer vous devez passer une audition sur 1 ou plusieurs jours dans de nombreuses villes un peu partout telles que Vegas, Mexico, Paris ou encore Amsterdam, en solo ou en groupe, devant des jurés et devant les autres candidats. Pour postuler il y quelques grandes thématiques : Gymnaste (ça c’est pour les trucs de dingue), danseur, chanteur, clown et « autres » sous entendu tout ce qui est cool genre lanceur de sabre, rollerman, yamakazi etc… Ils cherchent toujours du monde, beaucoup, surtout pour des spectacles comme Love où ils sont des dizaines sur scène.  Au moindre faux pas vous êtes éliminés. Le truc à savoir : quelque soit la discipline vous devez aussi avoir des capacités en danse et en acting, c’est obligatoire. Si vous êtes pris, vous accédez au Graal : le centre d’entrainement basé à Montréal où vous apprenez tous les rudiments de votre art tous les jours tout le temps pendant 4 mois jusqu’à être capable de tout exécuter sans filet ou sans aucun câble de sécurité avec bien sur des cours de théâtre et de danse. Quand on voit les vidéos on se croirait dans Fame mais un Fame avec uniquement des gens qui pourraient tous sans exception gagner à Un incroyable talent, il y a des champions en disciplines sportives, des contorsionnistes, des chanteurs d’opéra et les meilleurs clowns de la planète et quand on les voit tous ensemble on se dit qu’on aimerait tellement être avec eux. Si vous passez les 4 mois sans craquer et validez  les dernières auditions, vous êtes soit embauché pour un spectacle précis fixe ou en tournée, soit en liste d’attente pour un remplacement sur l’un des nombreux shows dans le monde.

Il y a aussi ceux qui rentrent plus vite car ils sont déjà connus, je pense notamment aux fameux Twins qui avaient dansé sur le spectacle hommage à Michael Jackson et qui font maintenant le show derrière Beyonce.

Si ça vous intéresse, voilà comment ça se passe pour le casting

 

 

Un jour un américain m’a dit que j’étais définitivement plus américaine que lui. Sur le coup j’ai souri, maintenant que j’y pense je crois qu’il avait raison. Je ne regarde quasiment que des films américains, je m’abreuve de séries américaines, j’ai un t-shirt I love NYC et un mug par état américain, je regretterai toute ma vie de ne pas avoir été à un bal de promo, je parle moitié anglais moitié français quand je reviens d’un voyage, je comprends le rêve américain même si parfois je le condamne. J’aime les US, j’en ai fait mon métier, je leur dédie ce blog.

Be first to comment